Qui développe Elicthus ?

Qui développe Elicthus aujourd’hui ?
Elicthus est développé par les étudiants en informatique entourés des développeurs professionnels et avec l’aide de la communauté. Aujourd’hui il est principalement utilisés par des Grandes écoles, des entreprises (TPE-PME) et par une petite communauté des TSA. Il est souvent étudié (et corrigé) par de nombreux amateurs de Python. Il existe même une variante (non officielle) sans Gtk et sous Pypy.

Particularités
La grande particularité d’Elicthus est une présence massive de Python et d’autres scripts. C’est une distribution majoritairement scriptée, car toute sa partie visuel (gui) est réalisée en Python3 (y compris le gestionnaire des fenêtres). La version officielle s’appuie sur les binaires de Fedora (kernel, outils, X11, systemd, etc.), il existe une version non officielle pour Mageia et une autre pour debian, adaptées pour ces binaires par la communauté. En réalité, Elicthus peut s’installer (en mode manuel) sur la base binaire de n’importe quelle distribution pourvue de Python3. Le fait que les composants sont scriptés et donc facilement contrôlables rend Elicthus particulièrement transparent pour les utilisateurs.

Un petit historique
À l’origine Elicthus a été créé par une entreprise informatique pour son propre parc. Il a été ensuite utilisé par des écoles primaires hors contrats en IdF et introduit dans les Grandes écoles à Paris. Officiellement présenté à PyConf comme projet de travail pour les étudiants en Python, il a été alors considérablement amélioré. La société créatrice participe toujours au projet, mais d’autres contributeurs pros et étudiants s’y sont joints.

Portée d’Elicthus
Elicthus reste une distribution confidentielle, ce qui est d’ailleurs une de ses forces. Sa pénétration du marché des entreprises se fait essentiellement par la société créatrice et se limite à IdF, mais un petit nombre d’entreprises en Belgique et en Slovénie l’ont adapté également à leur parc. Elicthus est présent dans quelques écoles primaires et dans les Grandes écoles d’IdF. Le nombre de versions officielles utilisée par les particuliers se limite à la région de Paris et à la région de Bruxelles. Elicthus est également présent dans les communauté Python et dans la communauté Aspie et surtout dans la région où ces deux cercles se croisent.

Le but d’Elicthus
Une distribution simple, de plus en plus scriptée et de moins en moins binaire, qui, côté utilisateur, se limite à l’essentiel de travail bureautique. La version 19, par exemple, se limitait à 580 paquetages binaires et plus de 300 script dont 90 % en python. La version 20 établie la balance binaires/scripts à 500/400. Le but à court terme est de renverser la balance. Puis réduire au minimum recours aux binaires et en fournir ses propres compilations, afin de devenir une distribution Gnu/Linux réellement indépendante. Il s’agit bien plus d’un défit intellectuel que commercial. Les bonnes volontés sont bienvenues.

© 2014-20 Tous droits réservés.