Logiciels tiers sur Elicthus

Comment choisir la version d’un logiciel tiers pour son installation sur Elicthus ?
1° Avant tout faites la recherche dans les Suppléments d'Elicthus (dans le Centre de gestion). Des outils élémentaires y sont déjà présents.
2° Choisir votre logiciel sous forme de Flatpak (dans le Centre de gestion) à travers le site Flathub qui contient des logiciels les plus populaires.
3° Choisir des versions techniquement compatibles avec votre ordinateur. Pour cela il faut connaître trois éléments : type de noyau (forcement Linux), type d’empaquetage (RPM) et enfin type d’architecture (x86_64 ou i*86). Ce dernier dépend exclusivement de votre machine, mais sachez que la plupart des ordinateurs récents sont x86_64. Ainsi sur un site tiers, lorsque vous voulez télécharger un logiciel, choisissez une version Linux (ou Unix-like), puis n’importe quel RPM en 64bits (x86_64) ou 32bits (i*86). Ces versions tiers demandent parfois des dépendances ou des modifications, faciles à effectuer, mais ce n’est pas aussi facile que d'utiliser Ftatpak.

Quels sont des logiciels tiers conseillés par Elicthus ?
En réalité, nous avons constaté que que 98 % des installations d’Elicthus se font avec les logiciels tiers inclus. Actuellement cela réduit ces composants à Cups fourni par Aple, Firefox et Thunderbird fournis par Mozilla, LibreOffice fourni par Document Foundation. D’autres logiciels (gimp, vlc, adobereader) sont désormais en option, car Elicthus possèdes des outils intégrés suffisants pour la visualisation des photos, vidéos, musiques et pdf. En plus, nous proposons des services collaboratifs en ligne de Framasoft et même une collection musicale libre et gratuite en ligne.

Comment sont maintenus les logiciels tiers conseillés ?
Nous intégrons les versions de Mozilla pour Firefox et Thunderbird, laissant le soin des mises à jour à cette fondation qui les fait à chaud et automatiquement. Y a-t-il un risque de ne pas contrôler ces logiciels ? Sans doute, mais il faut aussi savoir faire confiance. Si un jour nous remarquons une activité de surveillance ou des portes cachés, nous cesseront tout simplement d’intégrer ces logiciels. Quant à LibreOffice, nous n’avons pas encore eu la possibilité des mises à jours automatiques, nous fournissons donc les paquetages compilés par LibreOffice, mais seulement pour les versions majeures. Cela veut dire que, par exemple, la version 6.0.4 ne sera pas présente, tandis que la 6.1 si. Cups ne contient que les versions annuelles, sachant que nous essayons de traiter hplip directement avec HP. Quant à Flash, son utilisation est prohibée, il a d'ailleurs annoncé sa cessation, car html5 le remplace efficacement (ex. jeux de Framasoft, vidéos de Youtube).

© 2014-20 Tous droits réservés.